Que désigne le terme « Soulte » ?

Lors d’une succession, les héritiers, communément appelés « indivisaires », héritent d’un ou de plusieurs biens immobiliers en commun. Après une évaluation précise et actualisée du patrimoine, le notaire détermine la soulte, c’est à dire la quote-part de chacun des indivisaires. Dans le cadre du règlement d’une succession, le rachat de soulte est le moyen permettant à l’un des indivisaires de compenser financièrement le ou les autres indivisaires et de devenir l’unique propriétaire d’un ou de plusieurs biens.

Le Rachat de soulte de Madame CHABOT, notre cliente :

Madame Catherine CHABOT et ses deux sœurs viennent d’hériter de l’appartement de leurs parents sur la Côte d’Azur. Âgée de 65 ans et à la retraite, Madame CHABOT souhaiterait conserver cet appartement et en devenir l’unique propriétaire. Le bien étant évalué à 240 000 €, Catherine devra donc s’acquitter d’un rachat de soulte d’un montant de 160 000 € correspondant aux deux parts dues à ses soeurs (hors frais de succession et de notaire). Ses économies n’étant pas suffisantes pour couvrir cette somme, Madame CHABOT décida de faire appel à Libertaux, courtier en prêt hypothécaire, regroupement de crédits et prêt immobilier, pour mettre en place le meilleur financement possible de son rachat de soulte.

Un prêt hypothécaire pour financer son rachat de soulte :

Suite à l’examen des éléments transmis par la cliente, l’expert en prêt hypothécaire et rachat de soulte de chez Libertaux lui proposa de souscrire un prêt hypothécaire à taux fixe négocié auprès de diverses institutions bancaires spécialisées dans le crédit hypothécaire.
Financer son rachat de soulte via un prêt hypothécaire avec pour garantie une prise d’hypothèque sur le bien à acquérir se révéla être la meilleure solution pour Catherine du fait de son âge, de sa situation de retraitée et sachant qu’elle ne souhaitait pas utiliser la part de son épargne disponible.
Grâce à l’expert en prêt hypothécaire de chez Libertaux, Catherine CHABOT a ainsi pu contracter un prêt hypothécaire pour un montant de 160 000 € sur 25 ans et s’acquitter de son rachat de soulte auprès de ses sœurs en toute sérénité puisque le crédit hypothécaire à taux fixe dont elle pu bénéficié lui garantit également une stabilité de sa situation financière.

 

Apprenez en plus sur le prêt hypothécaire ici !

 

À découvrir également :

- Séniors, réalisez un investissement locatif grâce à un crédit hypothécaire

- Gérer une prestation compensatoire avec un prêt hypothécaire

Acquisition d'une résidence principale grâce au regroupement de crédits

- Comment bien gérer un rachat de soulte lors d'un divorce