Les hypothèques occupent aujourd’hui une place importante au sein de l’éco-système financier en France. C’est particulièrement le cas dans le contexte actuel, marqué par des changements significatifs dans les taux d'intérêt et les politiques de prêt .

Si en 2023 le taux d'intérêt moyen pour les hypothèques à taux fixe était d’environ 1,5%, près de 30% des propriétaires y ayant recours optent pour des hypothèques à taux variable afin d'obtenir un prêt auprès d'un service bancaire.

Considérant leur popularité, comprendre les différents types d'hypothèques existant sur le marché revêt aujourd’hui une importance croissante.

Libertaux by Predictis vous présente dans cet article les diverses formes d’hypothèques disponibles sur le marché français afin de vous permettre de trouver l’offre la plus adaptée à votre situation.

Rappel sur la notion d’hypothèque

L'hypothèque, terme familier mais souvent mal compris, désigne un dispositif légal de garantie utilisé , notamment, dans le financement immobilier et plus spécifiquement lorsqu'il est question de contracter un prêt hypothécaire .

En France, l'hypothèque permet à un créancier de s'assurer contre le risque de non remboursement d'un prêt par le débiteur en s'arrogeant un droit sur un bien immobilier de ce dernier.

En cas de défaillance, le créancier peut alors procéder à la vente forcée du bien pour récupérer son dû . Les hypothèques se déclinent en plusieurs types, adaptés à diverses situations et besoins.

Parmi celles-ci, on trouve :

  • l'hypothèque conventionnelle ;
  • l’hypothèque légale ;
  • l’hypothèque judiciaire ;
  • et l’hypothèque commerciale.

Chaque type d’hypothèque présente à la fois des caractéristiques et des applications spécifiques, rendant leur compréhension nécessaire pour toute démarche immobilière.

Identifier l’hypothèque adaptée à votre situation

Choisir la bonne hypothèque, adaptée à votre situation personnelle ou professionnelle, est une décision qui requiert une expertise approfondie. Se faire accompagner par un courtier s'avère indispensable pour naviguer dans ce domaine complexe. 

Pourquoi faire appel à un courtier ?

Recourir aux services d’un courtier spécialisé constitue toujours un atout de taille, celui-ci disposant d’une connaissance approfondie du marché et des différentes options d'hypothèque existantes . Il est en effet en capacité d’évaluer les implications financières liées à chaque choix et vous offre :

  • Son expertise dans l'identification de l'hypothèque la plus avantageuse ;
  • Sa capacité à négocier des conditions de prêt favorables ;
  • Un accompagnement personnalisé adapté à vos besoins spécifiques.

Qu’est-ce que l’hypothèque conventionnelle ?

L'hypothèque conventionnelle est l'un des types d'hypothèques les plus courants en France. Il se caractérise par un accord entre le prêteur et l'emprunteur, ce dernier mettant en garantie son bien immobilier en échange d'un prêt.

Ce type d'hypothèque est formalisé par un acte notarié et inscrit au service de la publicité foncière. Sa durée ne peut excéder 50 ans et il offre une sécurité notable au prêteur en cas de défaillance de remboursement de l'emprunteur – le prêteur pourra en effet faire saisir et vendre le bien engagé pour récupérer les fonds dus.

Qu’est-ce que l’hypothèque légale ?

L’hypothèque légale se distingue par son origine : elle n'émane pas d'un accord entre emprunteur et prêteur mais est imposée par la loi. Elle est souvent utilisée dans des situations spécifiques, comme la protection des droits d'un conjoint survivant ou des créanciers d'une succession.

Cette forme d'hypothèque ne requiert pas d'acte notarié pour sa mise en place, mais doit être inscrite au service de la publicité foncière pour devenir effective. L’hypothèque légale est un outil visant à sécuriser les créances dans des circonstances particulières.

Elle assure une protection juridique automatique pour des catégories de créanciers.

Qu’est-ce que l’hypothèque judiciaire ?

L'hypothèque judiciaire désigne un mécanisme de garantie particulier mis en place par décision de justice . Elle intervient généralement dans le cadre d'un litige où le créancier cherche à sécuriser sa créance sur le patrimoine immobilier du débiteur.

Cette forme d'hypothèque est fréquemment utilisée dans les contentieux financiers ou encore les divorces . Elle prévoit que l'un des conjoints se voit attribuer une hypothèque judiciaire sur les biens de l'autre pour garantir le paiement des sommes dues.

Sa validité et sa mise en œuvre sont directement liées à la décision judiciaire, faisant de l'hypothèque judiciaire un outil spécifique dans le paysage des garanties immobilières .

Qu’est-ce que l’hypothèque commerciale ?

L'hypothèque commerciale est spécifiquement conçue pour les entreprises et les commerçants. Elle permet à ces derniers de garantir un prêt par un bien immobilier commercial ou industriel .

Cette forme d'hypothèque est particulièrement utile pour les entreprises cherchant à financer leur développement , leur équipement, ou leur trésorerie tout en utilisant leurs actifs immobiliers comme garantie.

De la même manière que pour l'hypothèque conventionnelle, l'hypothèque commerciale nécessite d’être formalisée par un acte notarié et une inscription au service de la publicité foncière. Elle offre une solution de financement viable et sécurisée pour les professionnels souhaitant optimiser l'utilisation de leur patrimoine immobilier.

Ce type d’hypothèque est toutefois très peu employé dans les faits : en cause, les faibles garanties offertes au créancier, qui ne bénéficie pas d’un premier rang en cas de liquidation judiciaire.

Que retenir ?

L’offre hypothécaire en France présente aujourd’hui une diversité adaptée à une large variété de situations personnelles comme professionnelles.

Afin de trouver l’offre la plus adaptée à votre situation, l' accompagnement d'un courtier comme Libertaux by Predictis se révèle inestimable.

Libertaux votre partenaire de confiance dans la navigation du monde des hypothèques !

Pour des conseils personnalisés et une assistance professionnelle prenez-contact !