Suite à l’arrêt de la distribution du prêt viager hypothécaire par le crédit foncier en 2018, une nouvelle banque de dépôts s’y est intéressée depuis. En proposant dès 2019 une première phase de test « nouvelle version » du prêt viager hypothécaire, celle-ci s’adressait aux personnes dès 65 ans, propriétaires de leur bien dans le but de financer des nouveaux projets. Cette offre s’adressait uniquement au mono emprunteur et le règlement des intérêts était payable mensuellement.

Ces nouvelles dispositions viennent d’évoluer pour faire face :

  • Au vieillissement de la population;
  • A la baisse du pouvoir d’achat;
  • Au besoin de liquidité et/ou de financer de nouveaux projets;
  • Soutenir leurs descendants tout en profitant de leur retraite.

Le prêt viager hypothécaire s’adresse :

  • A ou aux emprunteur(s), personne(s) physique(s), de plus de 65 ans;
  • Au(x) propriétaire(s) d’un bien en pleine propriété à usage d’habitation (résidence principale, à usage locatif ou secondaire);

Le Fonctionnement du prêt viager hypothécaire :

  • Le prêt est conclu chez un notaire ;
  • L’hypothèque est de 1 er rang obligatoirement pour une durée de 50 ans ;
  • Absence de crédit immobilier en cours sur le bien pris en garantie ;
  • Aucune mensualité pendant la durée du prêt ;
  • La dette est plafonnée à la valeur du bien ;
  • L’arrêt automatique du prêt au décès du dernier des vivants
  • La fin du prêt s’effectue par le remboursement des héritiers ou par la vente du bien hypothéqué.

Le prêt viager hypothécaire a pour but de financer tous types de nouveaux projets à partir de 50 000 € :

  • Voyage, voiture, camping-car, bateau… ;
  • Prestation compensatoire ;
  • Travaux inférieurs à 75 000€ (aménagements liés à la dépendance, rénovation…);
  • Traitements médicaux de courte durée (dentaire, cure thermale, ophtalmologie…);
  • Donation par acte notarié à destination des descendants ;
  • Petits projets via une enveloppe de trésorerie (meubles, électro-ménager, ordinateur…) ;
  • Rachat d’un seul prêt amortissable.

Le Montant maximum emprunté, dépend de l’âge et de la valeur du bien de(s) l’emprunteur(s) :

  • Clients de 65 à 70 ans : 40% ;
  • Clients entre 70 à 80 ans : 45% ;
  • Clients + 80 ans : 50%.