Acquérir sa résidence secondaire

Vous souhaitez faire l’acquisition de votre résidence secondaire en prévision de votre départ à la retraite pour vous ressourcer les week-ends et pendant les vacances dans un lieu qui vous est propre. Quelles que soient vos motivations, vous avez défini votre projet autour de sa localisation (mer, campagne, montagne), du type de bien à acquérir (maison, appartement) et du budget que vous allez consacrer à l’acquisition de votre résidence secondaire. Dès lors, il convient de choisir son mode de financement.

Le prêt immobilier pour financer une résidence secondaire

Le prêt immobilier est un emprunt destiné à financer tout ou partie de l'acquisition d'un bien immobilier, d’une opération de construction ou des travaux sur un tel bien. Il est généralement assorti d’une prise de garantie hypothécaire ou d’une caution de type crédit logement.
A défaut de fonds propres suffisants, le prêt immobilier constitue une solution de financement courante pour réaliser l’acquisition d’une résidence secondaire.

Monsieur et Madame DUBOIS souhaitent acquérir une maison de campagne

Pour leur retraite, Monsieur et Madame DUBOIS, la cinquantaine, désirent acquérir une résidence secondaire à la campagne, d’un montant de 200 000 euros. Salariés sans enfants à charge, leurs revenus mensuels s’élèvent à 4 500 euros, ils disposent de 60 000 euros d’économies. Propriétaires d’un appartement estimé à 300 000 € en banlieue parisienne, leur prêt immobilier est remboursé.

Après avoir consulté leur banque, les époux décident de consulter Libertaux, courtier en prêt hypothécaire, regroupement de crédits et prêt immobilier, pour être certains d’obtenir la meilleure solution à leur besoin.

Suite à l’analyse de leur situation financière et personnelle, notamment du fait de leur âge, de leurs revenus et de leur apport personnel, l’expert en prêt immobilier de chez Libertaux , a pu leur soumettre deux solutions de financement : souscrire un prêt hypothécaire ou un prêt immobilier classique pour réaliser l’acquisition de leur résidence secondaire.

Une maison de campagne financée par un prêt immobilier

Grâce aux simulations effectuées par notre expert, le prêt immobilier se révélait être la solution la plus avantageuse pour les clients, tant en coût de crédit total qu’en termes de mensualités pour financer cette acquisition.

L’expert en prêt immobilier de chez Libertaux proposa aux époux de financer l’acquisition de leur résidence principale via un prêt immobilier d’un montant de 200 000 €, assorti d’une caution crédit logement sur 240 mois à un taux nettement inferieur (1,25% hors assurance) que celui proposé par leur banque, les frais annexes étant financés par un apport personnel de 18 000 €.

Pour acquérir leur résidence secondaire, Monsieur et Madame DUBOIS ont ainsi souscrit le prêt immobilier recommandé et particulièrement bien négocié par Libertaux qui leur a permis de réaliser les économies suivantes :

  • un gain de 0,60% sur le taux de l’emprunt par rapport à un prêt hypothécaire de même durée ;
  • pas de frais de main-levée liés à une hypothèque grâce à la caution du type crédit logement ;
  • une éduction de plus de 13 000 € sur les intérêts d’emprunt du prêt immobilier assurance incluse.